1 50 Kg REF1348
Ref. FG780NED

Carte postale autographe signée aux époux Curvers, 31 mars 1955 (cachet de la poste), de Fayence (Var)

TRÈS RARE ET PRÉCIEUX TÉMOIGNAGE DE L'AMITIÉ ENTRE MARGUERITE YOURCENAR ET ALEXIS et MARIE CURVERS.

Carte postale autographe signée en date du 31 mars 1955 (cachet de la poste) depuis Fayence (Var) où Yourcenar est demeurée quelques mois au printemps 1955.

Yourcenar écrit aux Curvers qu'elle est encore à Fayence.  « Je ne l'ai quittée pour quelques jours que pour une conférence à Poitiers et un rapide arrêt à Paris pour m'occuper d'un prochain voyage en Suède. »  Elle les invite à passer par Fayence lorsqu'ils descendront dans le Sud.  Mais elle ne pourra pas les loger chez elle, « la maison n'étant qu'en partie meublée, mais l'Hôtel de France est raisonnablement confortable pour une nuit et je saurai au moins vous nourrir. »

La rencontre aura bien lieu à Fayence. 

C'est en 1954 qu'Alexis Curvers (poète et romancier belge, auteur du chef-d'oeuvre Tempo di Roma), tandis qu'il vient de fonder une revue consacrée à la poésie La Flûte enchantée, entame sa relation d'abord épistolaire avec Marguerite Yourcenar.  Il souhaite qu'elle publie dans cette revue quelques-uns de ses poèmes.  Yourcenar accepte.  

La relation entre les deux écrivains n'est pas vécue de la même manière.  Si Yourcenar reste affable à l'égard de Curvers, celui-ci lui témoigne avec beaucoup d'emphase une dévotion qui pourrait gêner.

En 1956, Curvers propose à Yourcenar de publier un recueil de ses poèmes.  Elle accepte, et Les Charités d'Alcippe vont voir le jour à Liège en automne.  Cependant, Yourcenar, en venant à Liège, n'est pas du tout satisfaite de l'édition de son recueil.  Sur les 400 exemplaires publiés, elles en auraient corrigés 100 de sa main, laissant Curvers dans tous ses états.  Les choses s'aggravent entre les deux écrivains.  Yourcenar entame une procédure judiciaire; Curvers est aux abois.  La rupture est définitivement consommée entre eux. 

Curvers vivra très mal les agissements de Yourcenar qui n'a pas été toujours élégante dans cette malheureuse histoire.


CARTE POSTALE EN PARFAIT ÉTAT DE CONSERVATION ! 
450 €
450 €
SOLD