1 1200 Kg M15300
Ref. M15300

J'accuse ! Lettre au Président de la République

L'Aurore, jeudi 13 janvier 1898, deuxième année, n°87, 2 ff
RARE ÉDITION ORIGINALE de cet article mythique, véritable acte de naissance de l'engagement des intellectuels dans la société à travers la presse.

Plus qu'une plaidoirie en faveur du capitaine Alfred Dreyfus, Zola réagit violemment à l'acquittement à l'unanimité le 11 janvier d'Estherazy, le vrai traître reconnu comme tel plusieurs semaines plus tôt, et rédige un véritable réquisitoire accablant à l'encontre des principales personnalités qui ont joué un rôle dans toute cette affaire. Article qui a fait exploser l'opinion publique de l'époque qui se scinde en dreyfusards et antidreyfusards, il a contribué certainement à la réhabilitation de Dreyfus quelques années plus tard. Zola, en dénonçant les agissements de dix personnalités plus que troubles, s'est mis sous le coup de la loi sur la liberté de la presse de l'époque, ce dont il a conscience puisqu'il en parle à la fin de son texte. Quelques mois plus tard, il sera jugé coupable en cours d'assises et s'exilera à Londres pendant un an.

Notre exemplaire est COMPLET du texte de Zola. Suite à la maladresse d'un précédent propriétaire qui ne souhaitait conserver que l'article, il manque une petite partie de la marge SANS ATTEINTE AU TEXTE (perte infime de la lettre L du titre). Papier jauni. Quelques défauts en tête. Inscription à l'encre noire : "Lettre qui a déclenché l'Affaire Dreyfus". Feuillet désacidifié et consolidé en tête au moyen de papier japon.

TRÈS RARE exemplaire en ÉDITION ORIGINALE. Certainement, un must dans une collection ou une bibliothèque !
2500 €
2500 €
SOLD