1 300 Kg M15350
Ref. M15350

Poésies de Jules Barbey d'Aurevilly, commentées par lui-même

s.l (Bruxelles), Insignis Nebulo (Poulet-Malassis), imprimerie de J.H. Briard, 1870, 70 pp, demi-maroquin brun à coins
Grand in-8°. RARE SECONDE EDITION en partie originale tirée à seulement 72 exemplaires non numérotés. Selon Vicaire, on rencontre des exemplaires sur Hollande et sur Chine, le nôtre sur Hollande. Reliure d'époque en demi-maroquin brun à coins, plats recouverts de papier jaspé, dos à cinq nerfs, entrenerfs décorés de petits fers dorés, auteur, titre et date dorés, gardes de papier caillouté persillé. Couvertures originales non conservées. Tête dorée. Sur la page de titre imprimée en noir et rouge, se trouve le blason de Barbey d'Aurevilly. Infimes frottements aux coiffes et aux coins, empreinte du cordon-signet en pp 30-31, quelques rousseurs pâles au dernier feuillet et sur les gardes de fin. Cette nouvelle édition est parue grâce aux "soins" de Trébutien, ex-ami éditeur de Barbey, qui avait publié l'édition originale à Caen en 1854 à 36 exemplaires. Elle comprend, outre les douze textes déjà parus, deux pièces supplémentaires et des commentaires de l'éditeur. Cette édition a été réalisée sans l'autorisation de Barbey qui, en l'apprenant, s'est empressé d'écrire à Poulet-Malassis le 23 mai 1870 : Mon cher Monsieur Malassis/ Quelqu'un, qui se dit sûr de son fait, m'a appris hier que vous alliez faire paraître un "curieux" (textuel) volume de moi; - plus encore : une réimpression de mes vers, imprimés par Trebutien/ Je ne l'ai pas cru - ou plutôt je ne "veux" pas le croire/ Nos relations ont toujours été bonnes. Il m'a semblé que vous ne "pouviez" pas imprimer un livre de moi, fait avec des "papiers confidentiels", sans, au moins, m'en avertir - un "livre", même publié, "pas davantage ! - sans me demander si cela me convient, - sans me communiquer les épreuves,- sans agir avec moi, honorablement/ Je vous prie donc de m'écrire (retour de courrier) si la chose qu'on m'a rapportée est vraie. Voici pourquoi/ Je ne le permettrai point. Je m'opposerai à toute publication de cette espèce, et je m'y opposerai en France et en Belgique par toutes les voies et par tous les moyens que les lois et la publicité des journaux mettront à ma disposition/ Ce n'est point une menace; c'est une résolution, mon cher Monsieur Malassis, et je vous en avertis à l'avance, parce que je veux rester convenable avec vous/ Agréez, je vous prie, l'expression de tous mes sentiments/ Jules Barbey d'Aurevilly" (Correspondance générale de Barbey d'Aurevilly, tome 7, p 75). Evidemment, Poulet-Malassis, en vilain bougre (insignis nebulo !) d'éditeur qu'il était devenu, n'en fit qu'à sa tête ! Pour notre bonheur bibliophilique ! Très bel exemplaire ! (Carteret, I-105; Oberlé, "Auguste Poulet-Malassis", n°843; Vicaire, I-294)
450 €
450 €
VENDU